La proposition de loi sur l’ITG a été encore rejetée

 


La proposition de loi sur l’Interruption Thérapeutique de Grossesses a été refusée lors de la conférence des présidents de l’Assemblée nationale.

La députée, Aina Rafenomanantsoa a déclaré que « la conférence des présidents de l’Assemblée nationale a refusé d’introduire la proposition de loi sur l’interruption thérapeutique de grossesse à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale ».  La décision  été prise, car cette proposition est contraire à la culture et aux valeurs malgaches, selon elle toujours

La proposition de cette loi a été donnée par la députée de Tsihombe, Masy Goulamaly. Cette dernière n’est pas du tout d’accord avec Mme. Rafenomanantso avec plusieurs collègues ne sont d’ailleurs pas d’accord avec  elle en disant le même argument, car la proposition est totalement « contraire à la culture et aux valeurs malgaches ». Face au refus pendant la conférence des présidents de l’Assemblée nationale, Mme Goulamaly n’a pas du tout caché son émotion et déception. Selon Mme.Goulamaly, cette proposition de loi est bien légale, « normalement, une proposition de loi devrait être discutée en séance plénière. Si elle est votée, c’est bien, dans le cas contraire tant pis ».

Mme. Goulamaly avait déposé cette loi en octobre 2021 à l’Assemblée nationale qui est publiée sur le site de l’Assemblée nationale d’ailleurs. Mais elle a été toujours refusée et retirée. Les membres du comité qui sont d’accord avec elle avaient trop d’espoir relatif sur l’examination du texte. Mais la décision a été vite annoncée lors de la conférence des présidents de l’Assemblée nationale et a laissé directement le texte tomber pour qu’il ne soit plus discuté. 

Image: Nifin'Akanga




Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne

Formulaire de contact