Sécurité : Mayotte a besoin des policiers qui connaissent le terrain et parlent la langue

 


Maire de la ville Boueni et représentant de l’Association des Maires de Mayotte insiste  sur les moyens pour lutter contre l’insécurité dans le département.

Mardi 01 Mars, le maire de Boueni et représentant de l’Association des Maires de Mayotte qui a été invité sur le plateau de Zakweli avait insisté sur la sécurité du département. Selon lui, le département a besoin notamment «  des policiers qui connaissent le terrain et qui parlent la langue ».

Le maire de Boueni a insisté sur la demande des maires de Mayotte au premier ministre pour que l’Etat donne plus de moyens pour lutter contre l’insécurité partout dans le département. Il souhaite aussi une rencontre avec les syndicats de police. D’après les rapports des 72 gendarmes et 12 policiers supplémentaires,  il leur faut encore plus d’effectif. Mouslim Abdourahaman a aussi confirmé ceci « il nous faut des hommes qui connaissent le terrain et qui parlent la langue ».

La priorité pour avoir plus de sécurité est la lutte contre l’immigration clandestine et contre l’habitat indigne selon Mouslim Abdourahaman.

Photo: Ville de Mayotte. 





Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne

Formulaire de contact